Mon parcours dans l'entrepreneuriat

Il y a 5 ans, pendant ma première année de Master en école de commerce, j’ai eu envie d’ouvrir ma propre boutique de prêt-à-porter. Le rêve de mener à bien son projet, d’être son propre patron et surtout de travailler dans la mode ! Ce que je pensais être un hobby est vite devenu mon activité principale.

Les premières étapes

À partir du moment où j’étais sûre de me lancer dans ce projet, je pensais que ce serait un extra, une activité dont je m’occuperais à côté d’un autre travail à mi-temps ou les week-ends. C’est finalement devenu mon job à plein temps et c’est juste incroyable de pouvoir vivre de sa passion !

Alors, il y a 5 ans tout a commencé en faisant une liste de toutes les choses qu’il me fallait pour démarrer :

  • Un nom et un logo

  • Un site internet

  • Me rendre à la CCI pour y trouver des conseils

  • Faire les photos des vêtements

  • Trouver un mode de paiement sur le site

  • Trouver un transporteur

  • Trouver mes fournisseurs

Le démarrage

Lorsque vous vous lancez dans n’importe quel business, il vous faudra obligatoirement déclarer votre activité et choisir un statut juridique. Au début, j’ai préféré me lancer avec une micro-entreprise qui me permettait de déclarer mon chiffre d’affaires facilement, sans avoir trop de pression et inconvénients qu’il pouvait y avoir avec d’autres statuts. J’étais rassurée de commencer par-là, à noter qu’il y a aussi plusieurs aides financières pour les jeunes entreprises ! Je vous conseille vraiment de vous rendre à la CCI pour avoir toutes les informations qui peuvent convenir à votre situation.

Vous pouvez retrouver juste ici ma vidéo sur quels statuts juridiques choisir 

Le concret

Les débuts sont toujours un peu compliqués, entre l’excitation du projet et les aléas de l’aventure ne vous découragez pas ! De mon côté, je me suis vite rendu compte qu’en lançant les démarches, je n’ai pas toujours été prise au sérieux en étant une jeune femme de 20 ans voulant monter son entreprise toute seule. Mais je n’ai rien lâché et j’ai gardé confiance en mes capacités et mon projet. Pour limiter les dépenses, j’ai aussi réalisé pas mal de choses moi-même pour réduire le nombre de prestataires. Alors évaluez et mettez à profit vos compétences : vous avez des connaissances web ? Vous êtes douées en photo, vidéo, montage ? Réalisez vous-même ce que vous êtes capable de faire, et go ! 

L’évolution

Mon projet, ma perspective d’avenir, j’ai vraiment tout fait pour que mes envies se réalisent et que tout fonctionne. Alors c’est vrai, j’ai dû faire pas mal de sacrifice et donner beaucoup de mon temps. Mais aujourd’hui quand je vois que l’investissement paie, je ne regrette absolument pas. Je me souviens qu’au tout début, j’avais installé dans mon appartement d’immenses armoires pour faire entrer les stocks, les fournitures etc. Le soir, après mes journées en école de commerce ou après mon job étudiant, je faisais les colis sur mon tapis jusqu’à des heures pas possibles. Puis les week-ends à faire les photos, mettre en ligne les vêtements, répondre à vos messages... Alors préparez-vous à vous donner à 1000% ! Ensuite au bout de quelques mois, j’ai dû prendre un bureau car j’avais envie et surtout besoin de délimiter mon espace de vie personnel et mon activité professionnelle. 5 ans après, j’ai une petite équipe qui m’aide à faire grandir la boutique et à chouchouter mes clientes. 

Si la boutique a pu évoluer, c’est grâce à vous. Alors MERCI de votre bienveillance, votre fidélité et votre amour ! #LéaZGirlZ 

Publié dans: Entrepreneuriat

Laissez un commentaire

Code de sécurité